3 étapes simples pour rénover l’extérieur de sa maison au printemps

L’arrivée du prin­temps sonne la fin de l’hiver dont les intem­pé­ries ont cau­sé de nom­breux dégâts à l’extérieur de votre habi­ta­tion.

On pense alors à net­toyer sa ter­rasse de la mousse qui s’y est ins­tal­lée ; on tond la pelouse et on arrache les mau­vaises herbes qui ont pous­sées dans le jar­din ; enfin, on net­toie les vitres, les meubles et on décrasse le bar­be­cue en pré­vi­sion des beaux jours.

On tend à oublier que ce ne sont pas les seuls à avoir souf­fert du mau­vais temps. Vos châs­sis de fenêtres, vos boi­se­ries de cor­niches et vos murs exté­rieurs méritent tout autant votre atten­tion !

1/ Mise en peinture de vos façades extérieures

Les murs exté­rieurs des mai­sons belges sont chaque hiver sou­mis à rude épreuve. Au terme de plu­sieurs mois de vent, de neige et de pluie ; la pein­ture s’est décré­pie, le mur est deve­nu friable et une épaisse couche de mousse s’est ins­tal­lée. Non seule­ment ce n’est pas esthé­tique, mais la situa­tion peut empi­rer. Un entre­tien régu­lier de votre habi­ta­tion per­met­trait pour­tant d’inverser la ten­dance !

Parce qu’il vaut mieux pré­ve­nir que gué­rir, réno­ver un mur exté­rieur abi­mé vous revien­dra bien moins cher que de le lais­ser se dété­rio­rer (ce qui, à terme, engen­dre­rai une dépense sup­plé­men­taire impor­tante). Thier­ry Tiquet Pein­ture (peintre en bâti­ment) et son ser­vice de pein­ture de façade exté­rieure, peut vous y aider !

Après avoir pas­sé le mur au net­toyeur haute pres­sion, un dur­cis­seur de mur friable sera appli­qué sur l’ensemble de la par­tie endom­ma­gée. Selon les besoins, un enduit de rebou­chage per­met­tra de com­bler et d’aplanir les fis­sures qui seraient appa­rues. Enfin, une mise en pein­ture sera effec­tuée à l’aide de pro­duits résis­tants à l’humidité et adap­tés à nos condi­tions cli­ma­tiques.

2/ Entretien et rénovation de vos corniches

Les cor­niches de votre habi­ta­tion, parce qu’elles ne sont pas à vue d’œil, ont ten­dance à se faire oublier. Une cor­niche mal entre­te­nue est pour­tant la source de nom­breux pro­blèmes, à com­men­cer par des infil­tra­tions d’eau dans votre habi­ta­tion. Qui plus est, à cet endroit, les boi­se­ries déco­ra­tives ont ten­dance à se dété­rio­rer plus rapi­de­ment qu’ailleurs et néces­sitent donc un entre­tien régu­lier.

Afin de vous assu­rer une par­faite étan­chéi­té de votre cor­niche, et offrir une lon­gé­vi­té au bois, Thier­ry Tiquet Pein­ture vous pro­pose un ser­vice de réno­va­tion de cor­niche en façade exté­rieure.

Dans le res­pect des normes de sécu­ri­té, un écha­fau­dage sera, si néces­saire, ins­tal­lé. Après avoir débar­ras­sé votre cor­niche de toutes ses impu­re­tés, un état des lieux sera effec­tué avant réno­va­tion et mise en pein­ture de vos boi­se­ries (l’objectif étant d’éviter autant que pos­sible de devoir rem­pla­cer le plan­cher ou le recou­vre­ment exis­tant).

 

3/ Remise à neuf de vos châssis de fenêtre en bois

La pein­ture écaillée de vos châs­sis en bois vieillissent votre habi­ta­tion et lui donnent une allure négli­gée. Un entre­tien prin­ta­nier suf­fi­rait pour­tant à leur rendre tout leur éclat et leur per­met­trait éga­le­ment de tenir sur la durée.

Thier­ry Tiquet Pein­ture remet à neuf vos châs­sis de portes et fenêtres et leur redonne une seconde jeu­nesse !

Un pre­mier tra­vail de pré­pa­ra­tion per­met­tra de décras­ser vos châs­sis en les débar­ras­sant des rési­dus de ver­nis et de pein­ture. Si besoin, un tra­vail de dépo­lis­sage et/ou de dégrais­sage sera éga­le­ment réa­li­sé. Afin de pro­té­ger l’essence de bois de vos châs­sis, une lasure (laquelle peut être opaque) et/ou une pein­ture micro poreuse pour boi­se­ries exté­rieure sera appli­quée. Cette couche de fini­tion, en plus d’imperméabiliser le bois, le pro­té­ge­ra des salis­sures, des UV et des condi­tions cli­ma­tiques tout en fina­li­sant l’ouvrage.