Peinture boiseries

Vous sou­hai­tez peindre les boi­se­ries exté­rieures de votre habi­ta­tions (châs­sis, portes, volets ou cor­niches) et ain­si leur rendre toute leur splen­deur ?

Peinture corniche

Thier­ry Tiquet Pein­ture, peintre en bâti­ment pro­fes­sion­nel sur la Région de Liège, vous pro­pose ses ser­vices de pein­ture de cor­niche en façade exté­rieure.

Suite à une pre­mière visite de votre habi­ta­tion, et après avoir étu­dié l’état de votre cor­niche, nous serons en mesure de déter­mi­ner quels pro­duits spé­ci­fiques employer pour répondre au mieux à votre besoin.

  • Dans le res­pect des normes de sécu­ri­té, Thier­ry Tiquet Pein­ture effec­tue tou­jours ses tra­vaux à l’échelle, à l’échafaudage ou à la nacelle. L’utilisation de maté­riaux conformes est éga­le­ment prô­née ;
  • Un pre­mier net­toyage per­met­tra de débar­ras­ser vos boi­se­ries de toutes leurs impu­re­tés ;
  • Une fois le bois bien propre, une pre­mière couche de fond (sous-couche) sera appli­quée, pour un résul­tat opti­mal sur la durée ; – Si néces­saire, les inter­stices et rac­cords des boi­se­ries seront rebou­chés;
  • Plu­sieurs couches de pein­tures (couches de fini­tions) seront enfin ajou­tées pour fina­li­ser l’ouvrage.

Peinture châssis de fenêtre

La pein­ture de vos châs­sis en bois s’écaille et vous vou­driez les remettre à neuf ? Que vos châs­sis de fenêtres se situent à l’intérieur ou à l’extérieur de votre habi­ta­tion, une solu­tion adap­tée existe.

  • Un pre­mier tra­vail pré­pa­ra­toire (déca­page, dépo­lis­sage, dégrais­sage et/ou endui­sage) per­met­tra d’enle­ver toute trace de rési­dus de ver­nis ou de pein­ture et d’éli­mi­ner les éven­tuelles imper­fec­tions ;
  • Si vos châs­sis se trouvent à l’extérieur, une pein­ture « spé­ciale bois exté­rieur » (fon­gi­cide, anti-UV et résis­tante à l’eau) adap­tée à l’exposition aux intem­pé­ries, sera appli­quée ;
  • La mise en pein­ture de vos châs­sis peut ensuite être réa­li­sée de 3 manières dif­fé­rentes :
    • L’application d’une lasure chêne claire, chêne rus­tique, ébène, noyer, etc. pour boi­se­ries inté­rieures ou exté­rieures, qui pro­té­ge­ra la teinte de l’essence du bois trai­té contre les UV, les intem­pé­ries et l’humidité ;
    • L’application d’une lasure opaque dis­po­nible dans toutes les teintes et colo­ris pos­sibles (RAL et NCS). Cette lasure a pour pro­prié­té d’accentuer la struc­ture appa­rente et la ner­vure du bois, de per­méa­bi­li­ser le bois à la vapeur d’eau, de résis­ter aux UV et aux condi­tions cli­ma­tiques, enfin, de pro­té­ger le bois des salis­sures ;
    • L’application d’une pein­ture ou d’une laque (en ce com­pris, une couche de pri­mer et deux couches de fini­tion sati­née ou brillante) résis­tante aux intem­pé­ries et qui ren­for­ce­ra le trai­te­ment de sur­face du bois.